mardi 15 mai 2012

5ème rencontre SFFF : Rencontre avec Nathalie Dau et Mathieu Coudray.


Samedi 12 mai 2012 était la date de notre 5ème rencontre SFFF et nous avons eu la chance de rencontrer Nathalie Dau et Mathieu Coudray car ils étaient présents pour le salon du livre de Caen « Passages de témoin » les 12 et 13 mai.




Nathalie Dau et Mathieu Coudray sur le stand d'Argemmios Éditions lors du salon du livre de Caen les 12 et 13 mai 2012.


Nathalie Dau est une personne aux multiples casquettes.
Elle a commencé avec la casquette d’écrivain. Son premier texte à être publié était Bleu puzzle en 1991 aux éditions Paul Tacussel.
La même année, Bleu Puzzle a été nommé pour le prix du premier roman de la ville de Sablet, aux côtés de Bernard Weber avec Les fourmis, lauréat du prix. « Bernard Weber est venu me voir et m’a dit : Vous êtes ma principale rivale pour ce prix ».


A partir de 1999, plusieurs de ses nouvelles sont publiées dans quelques magazines (Faeries, Solstice et Lunatique) et dans plusieurs anthologies.

En 2000, sa nouvelle « Les débris du chaudron » sera publiée dans l’anthologie Royaumes, dirigée par Stéphane Marsan (fondateur de Bragelonne) aux éditions Fleuve Noir. Nathalie retravaillera sa nouvelle, qu’elle juge trop courte, et publiera une version plus longue en 2008 aux éditions Argemmios (le roman se voit agrémenté de dessins de Magali Villeneuve)

Illustration de Magali Villeneuve.


Sa deuxième casquette est celle d’éditrice. C’est en 2007 qu’elle crée les éditions Argemmios. « La création d’Argemmios n’est pas là pour faire de l’auto-édition ». « On m’avait proposé de travailler sur un emblème, en tant que directrice, mais je ne me sentais pas la force ni les épaules de la diriger, à cause des articles. Avec le temps j’ai regretté, j’ai dirigé une anthologie plus traditionnelle (sans articles) pour Nestiveqnen, j’ai aimé ça et comme Nesti a décidé d’arrêter les anthologies, j’ai voulu créer une maison d’édition pour continuer et explorer d’autres corpus mythologiques ».

Elle a une autre casquette qui est celle de correctrice mais je ne vais pas m’étendre sur ce sujet car je n’ai pas assez d’informations.




Mathieu Coudray, né en 1980, aime dessiner depuis toujours et a suivi une formation d’infographiste.

Il est le dessinateur de Les Sombres Romantique (paru en 2009 aux éditions du Riez, déjà épuisé), livre de 6 nouvelles inspirées par 6 de ses illustrations. « Les illustrations avaient été faites pour une exposition (Fantastique Dévoilé) à Paris en 2008, et je trouvais ça dommage de les laisser pourrir, j’ai donc demandé à 6 auteurs, que je connaissais et que j’appréciais, d’écrire pour un dessin qui les inspirait ». La préface du livre est signée Nathalie Dau.



C’est aussi le scénariste et le dessinateur de Sticker la mouche et Les Zozios, deux bandes dessinées qui narrent les histoires déjantées de Sticker la mouche et de deux oiseaux perchés sur leur branche d’arbre.


Extrait de Sticker la mouche chez Argemmios Editions.
Extrait de Les Zozios T1 : J'crois qu'on nous observe ! chez Argemmios Éditions


Mathieu Coudray travaille en faisant ses dessins traditionnellement, sur papier, puis il les retravaille sur Photoshop. En ce moment, il teste MyPaint qui est un logiciel gratuit de dessin dont les principaux attraits sont la gestion des tablettes graphiques et une gestion avancée des brosses.

Ses projets portent sur une bande dessinée en collaboration avec l’artiste belge Esme et sur des illustrations pour le jeu de rôle Capharnaüm.

La collaboration entre Nathalie Dau et Mathieu Coudray commence en 2008. En voyant l’illustration « Ombre et Lumières », présente ultérieurement dans Les Sombres Romantiques, Nathalie est tombée sous le charme du travail de Mathieu. Elle lui a ainsi proposé de faire une couverture dans le même style, pour l’anthologie Les Héritiers d’Homère, dirigée par elle-même et Jean Millemann, aux éditions Argemmios.




Vous pouvez retrouver la discussion de samedi soir sur le blog A l'ombre desnénuphars. N'hésitez pas à faire un tour sur le site d'Argemmios Éditions. On se retrouve pour la prochaine rencontre samedi 16 juin.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire